L’assemblée générale annuelle des petits débrouillards Grand Ouest a eu lieu le 6 juillet 2019 à Rennes. Cette journée a été l’occasion pour les adhérent.e.s et sympathisant.e.s présent.e.s de reconnaître les deux nouveaux comités locaux de Rennes et de Lorient, portant ainsi à six le nombre total de comités locaux du Grand Ouest, Brest, Angers, Caen et les Côtes-d’Armor ayant été reconnus en 2018.

Pour Rennes, ce sont Quentin Pignon et Alexandre Martel qui ont présenté les actions du comité local. À Rennes, la vie associative se compose d’une quinzaine de bénévoles réunis à l’occasion d’événements ou de réunions.

Deux groupes thématiques se sont constitués autour des sujets « Education aux médias » et « Education à la sexualité », le comité local se composant quant à lui d’un.e représentant.e de chaque groupe thématique et se réunissant une fois par mois pour échanger sur les travaux/débats/projets, en lien avec les salarié.e.s qui peuvent venir en appui à la réalisation.

  • Le groupe « Éducation aux médias », vise à échanger autour de l’idée de ce qu’est une information (en particulier à l’ère du numérique) et à lancer des idées d’activités pédagogiques. Les premières réunions ont permis de se mettre d’accord sur la raison d’être du groupe.  Les bénévoles ont initié plusieurs actions : auto-formations sur les notions liées aux médias et enrichissement des supports et ressources pédagogiques, production de contenus, enrichissement de la base de ressources. Un projet de formation à destination des bénévoles est en cours, ainsi que la production de contenus pédagogiques et d’ateliers-tests auprès des bénévoles et du public.
  • Le groupe « Sex Academy » réfléchit en particulier aux questions liées au consentement et vise la production de déroulés pédagogiques sous forme de jeu. Les réunions s’organisent autour de différents temps et projets collectifs : revue de presse sur les sujets liés au traitement de la sexualité, du genre dans les médias (discrimination et consentement au cinéma ciné hollywoodien), image de la femme au sein de la pop culture, processus d’identification de personnages de fictions par des « minorités sexuelles ». Les bénévoles organisent des auto-formations autour de l’éducation à la vie affective et sexuelle, et en particulier sur les questions de consentement / non-consentement, culture du viol, ainsi que sur des points de vocabulaire ou des concepts qui ont besoin d’être éclaircis, précisés, discutés en réunion. Depuis sa création en juillet 2018, le groupe a déjà invité des intervenant.e.s du planning familiale d’Ille-et-Vilaine, rencontré des animateurs.trices de la MJC de Servon-sur-Vilaine autour du jeu pédagogique “Questensex” et se sont formé.e.s à l’animation de l’exposition Sex Breizh en actualisant certains modules (frise sur l’histoire des droits des personnes LGBTI et droits des femmes). Ils/elles participent chaque année au festival jeunesse “Quartier d’été “à Rennes
  • Les bénévoles rennais ont également invité les bénévoles de la Compagnie Artefakt pour les initier à la photo 3D, et se sont également formé.e.s fin décembre 2018 aux « Echanges de pratiques en gestion de groupe » en partenariat avec la l’association La Bidouillerie.

Pour Lorient, c’est Geneviève Canivenc, référente d’antenne, qui a présenté le comité local lors de l’assemblée générale, au nom des bénévoles actifs sur le territoire. Ce groupe local se compose d’une dizaine de personnes bénévoles et sympathisant.e.s motivé.e.s pour réfléchir ensemble aux actions et projets des petits débrouillards sur Lorient et sa région.

Les attentes sont variées : s’investir pour développer la vie associative de l’antenne, renforcer la cohésion de l’équipe entre les salarié.e.s, les volontaires et les bénévoles, représenter l’association et la faire connaître localement lors d’évènements proposés par les partenaires du territoire, soutenir les projets portés par les permanents, développer de nouveaux projets en fonction des envies de chacun.e

Plusieurs projets ont déjà été menés :

  • L’organisation d’un café des sciences le 7 mars 2019 « Femmes entrepreneures et scientifiques » à l’occasion de la Journée mondiale des droits des femmes, avec des entrepreneuses et des chercheuses présentes sur le territoire lorientais.
  • La tenue d’une soirée thématique autour de l’éducation à l’environnement et au littoral,
  • Une réflexion sur les travaux à réaliser dans le local du 1, avenue de la Marne pour le rendre plus accueillant et chaleureux, afin d’accueillir les jeunes et les familles pour les clubs, les mini-stages mais également pour la tenue des réunions de vie associative mensuelles.
  • La présence des bénévoles sur différents rendez-vous grand public proposés par la municipalité de Lorient et les municipalités environnantes

Au sein du groupe de bénévoles lorientais, les idées d’actions foisonnent et plusieurs projets sont déjà sur les rails : organisation de nouveaux cafés des sciences avec des bars déjà identifiés et prêts à accueillir ce type d’échanges, des cafés-bidouilles, une réflexion sur l’investissement des familles des enfants du club et des mini-stages dans la vie de l’association, le développement de partenariats avec d’autres associations locales et l’Université, la participation au forum des association, à la fête de la science et au “World Clean Up Day” le 21 septembre 2019 !

Les autres comités locaux déjà reconnus les années précédentes poursuivent quant à eux sur leur dynamique :

Le comité local d’Angers rencontre Fred de « C’est pas sorcier » pour présenter son site « L’esprit sorcier ».

À Angers, le comité local réunit une douzaine de personnes chaque mois. Les bénévoles travaillent par groupes de travail d’échanges et de débats sur diverses thématiques : zététique, partenariat avec Google, Youtube et Vinci, problématique de l’éducation critique aux médias, etc. Le comité local a organisé cinq Bar-bidouilles en 2018, de belles occasions de présenter au grand public différentes expériences des Petits Débrouillards, et a participé à l’organisation de cafés des sciences sur les OGM et la production pharmaceutique. La bénévoles ont réalisé une soirée « retour de voyage » sur les pratiques pédagogiques hors de la France métropolitaine, et notamment à Hambourg et Mayotte. Ils ont organisé plusieurs temps de co-formation autour de la la pratique du sténopé (fabrication d’un appareil photo artisanal à partir de boîtes de conserve) et ont participé à des salons et manifestations grand public. En 2019, le comité local a déjà rencontré Fred Courant (Fred de « C’est pas sorcier ») pour présenter son site « L’esprit sorcier » au Bistrot des Citoyens du Monde de Mûrs-Erigné. Pour la fin de l’année, les bénévoles visent l’organisation de nouveaux bar-bidouilles, des rencontres avec professionnels/Université d’Angers et la création d’une commission ‘Enseignement supérieur et recherche’ à destination des chercheur.ses sympathisant.e.s.

À Brest, les rencontres en présentiel ont lieu au sein du local des petits débrouillards. Plusieurs projets structurants ont marqué l’année : des discussion et échanges de pratiques autour de problèmes rencontrés au cours des animations ; la création d’une animation en commun type escape game ; la création d’une vidéo de présentation du comité local ; la participation à la fête de l’hiver pour rencontrer les autres associations locales ; l’organisation d’un temps associatif avec des jeux et un repas ; l’organisation d’un débat sur la place des femmes scientifiques à l’occasion de la journée mondiale des droits des femmes ; un projet de ramssage des déchets.

  • À Caen, plusieurs temps d’animation ont été menés par les bénévoles du comité local. Dernier temps fort en date : l’organisation d’un Ciné Croustille prenant la forme d’un café débat en partenariat avec Alternatiba. En amont, une projection du film « Heula ça chauffe ! D’Erik Fratel » a eu lieu, suivi d’unn échange avec un intervenant d’Alternatiba, puis un débat autour d’un repas- partagé.
  • Dans les Côtes-d’Armor, le comité local 22 est composé de 5 personnes bénévoles, il se réunit environ une fois par mois sur le temps du midi. Parmi les projets menés : un groupe Radio en charge de réaliser des interviews de chercheurs et chercheuses autour de sujets scientifiques liés à l’actualité et/ou au territoire. Des formats courts (4-5 minutes) sont prévus sur des sujets tels que “Pourquoi les jours rallongent-ils ou raccourcissent-ils ?”, “Que se passe-t-il au Zoopole de Ploufragan ?” ou encore “C’est quoi la science ?” ; un groupe Commissions composé de deux bénévoles qui participent aux réunions du REEB, à la commission éduc pop num et à l’Ubapar (collectifs d’acteurs en zone rurale) en tant que représentant.e du comité local ; un groupe vélo-remorque électrique : ce projet vise à l’investissement dans un vélo-remorque pour aller proposer des animations itinérantes dans les quartiers de St-Brieuc. La prise de contact avec la SCOP rennaise ‘Tout en vélo’ a permis d’échanger autour de l’équipement adéquat pour l’adapter aux pratiques d’animation. Le vélo-remorque personnalisé aux couleurs de l’association sera livré courant de l’été 2019. Ce vélo-remorque fait également écho aux activités de repair-vélo initiées par l’antenne des petits débrouillards de St-Brieuc.