Les 29, 30, 31 octobre et 2 novembre 2018, au Centre Marcelle Menet, Angers.

Lorsque l’on a annoncé aux enfants que l’on allait fabriquer un appareil photo, il ne fallait pas s’attendre à repartir avec un reflex. Peut-être que certains ont été déçus à ce niveau en contemplant leur seule boîte de conserve percée d’un trou d’aiguille et bardée de gros scotch mais c’était sans compter le résultat que rendait leur création :

                                              

Après la fabrication de la boîte le lundi, on laisse sécher et on retrouve tout ça le mardi : on va prendre des photos maintenant ! Dans une atmosphère inquiétante, salle plongée dans le noir et à peine éclairée par quelques lumières rouges, les enfants ont pu admirer les négatifs des photos apparaître sous l’action des bains de produits qui étaient à leur disposition. Attention de ne pas y plonger les mains ! C’est dans ces bains qu’on sait si la photo est réussie ou pas, et s’il faut augmenter ou réduire le temps d’exposition. Et on note tout dans son carnet !

Le mercredi nous avons embarqué en bus pour traverser toute la ville et nous avons atterri dans un laboratoire avec Matthieu Loumaigne, enseignant-chercheur en physique et optique à la fac de sciences. Il nous a accueilli généreusement et a répondu à toutes les questions des enfants sur son métier et les sciences en général, puis il nous a montré ses outils de travail dans sa salle d’expérience, à nouveau en lumière tamisée… Décidément !

 

 

Enfin, jeudi étant férié, nous nous sommes retrouvés le vendredi pour développer les positifs des précédentes photos. Le stage s’est terminé par une petite exposition pour les parents venus découvrir les clichés réalisés. « Vous avez fait ça avec une boîte de conserve ?? »