A Brest, L’ENSTA, en contact avec le chef de service réanimation du Centre Hospitalier Universitaire (CHU), a lancé un appel à toutes les personnes qui possèdent une imprimante 3D pour fabriquer des visières de protection.

Voici déjà un retour d’utilisation de ce type visières sur la page du projet Visières pour les soignants de l’AP-HP et d’ailleurs”.

Soutenues par la fondation orange, les Fabriques du Ponant ont déjà assuré la livraison d’une dizaine de visières fin mars. La production se poursuit. Nous invitons les personnes qui disposent du matériel à se joindre à cette dynamique pour palier le manque d’équipement de protection des personnels médicaux qui sont au chevet des patients malades du coronavirus.

Si les “makers”, ces bricoleurs numériques, sont en mesure de répondre à ces besoins, nous ne devons pas oublier de nous interroger sur la capacité de notre pays à répondre aux besoins de la population ne situation de crise.

Plus d’infos sur le site Les Fabriques du Ponant